Découvrez le symbole de votre NOMbre
   
    F    H


image des nombres

Pour bénéficier d'une vision HD : + : 720p HD + mode plein écran

L'arbre ontologique

De la matrice à l'arbre

- L'Homme entre Ciel et Terre
- Localisations et reflets
- L'arbre des idées archétypes
- Relations secrètes
- Raisonnement ternaire et pensée fractale

De la matrice à l'arbre

La forme influe sur la pensée

La présentation en matrice souffre d’une certaine forme de rigidité et offre des possibilités d’extensions limitées.

Le mode de présentation en arbre permet une meilleure visualisation des relations qui unissent les neuf premiers nombres et les Trois Mondes.

L’autre avantage de l’arbre sur la matrice est de fournir une représentation dynamique du déploiement de l’unité sous un mode ternaire, ou mieux tri-unitaire.

Les Attributs sont identifiables à leur couleur : blanc~divins, rouge~humains et noir~naturels.

« Que tu comprends vite la raison des choses, Asclèpios ! Je n'ai pas encore dit que tout est un et que l'unité est tout, parce que toutes choses étaient dans le créateur avant la création, et on peut l'appeler le tout, puisque toutes choses sont ses membres. Souviens-toi donc, dans toute cette discussion, de celui qui est un et tout, du créateur de toutes choses. »

Hermès Trismégiste ~ Discours d’initiation ou Asclèpios
matrice arbre

Les neuf nombres et les Trois Mondes

Tous issus de l'unité primordiale

arbre trois mondes

L'arbre archétype

Les Trois Mondes, les 9 nombres et leurs valeurs secrètes


Tout est lié. On ne peut comprendre Dieu (nombre 1) qu’en Esprit et en Vérité (nombre 4) et en étudiant le Temps (nombre 7).

La venue du Fils (nombre 2) sur Terre, son incarnation dans la Matière, sa manifestation dans l’Espace (nombre 8), nous montrent sa double nature, divine et humaine symbolisée par l’Âme (nombre 5).

Enfin l’Énergie (nombre 9) représente la triple manifestation des forces du Saint-Esprit (nombre 3) dans la matière. 

L'arbre des idées universelles

Un le Tout

Chaque élément ou « nœud » de l’arbre est relié :
- à sa branche mère (à gauche);
- à ses deux branches sœurs (verticalement);
- et à ses trois branches filles (à droite). 

Le nombre 4, emplacement de l’Esprit chez l’Homme est le reflet de l’unité dans le Monde Humain et synthétise les trois nombres précédents. Le nombre 6, emplacement du Corps, est le reflet des nombres du Monde Naturel (nombres 7, 8 et 9). Le nombre 5 figure le propre de l’homme à travers ce qui le différencie des autres espèces animales, son âme. 

« Et dans une vision grandiose, Pythagore vit les mondes se mouvoir selon le rythme et l’harmonie des nombres sacrés. Il vit l’équilibre de la terre et du ciel dont la liberté humaine tient le balancier; les trois mondes : naturel, humain et divin se soutenant, se déterminant l’un l’autre et jouant le drame universel par un double mouvement descendant et ascendant. »

Édouard Schuré ~ Les Grands Initiés

Raisonnement ternaire et pensée fractale

Le principe d'extension

C'est en nous appuyant sur la constitution de l'homme d'une part et sur celle de l'Univers de l'autre que nous allons nous efforcer de nous faire une idée de Dieu et proposer une interprétation des neuf lieux archétypes de l’arbre.

L’Homme est un être mixte, fait d’Esprit et de Corps. Il participe aussi bien du Monde Spirituel que du Monde Matériel.

Même si les termes varient, l’idée qui prédomine réside dans le rôle intermédiaire que joue l’Homme entre Ciel et Terre, entre Esprit et Matière, entre le Haut et le Bas.

pensée fractale

Pour PFG Lacuria dans Les Harmonies de l’Être exprimées par les nombres  :

« L'unité est dans le Père, l'égalité dans le Fils, l'harmonie de l'unité et de l'égalité dans le Saint-Esprit. (...). Le Saint-Esprit procède du Père et du Fils, il est le lien qui les rattache l’un à l’autre, l'amour qui les unit, l'harmonie qui les accorde, l'ordre qui les pacifie, la lumière qui fait resplendir leur beauté. C'est pourquoi son reflet dans la création est, avant tout, la lumière. »

Les Trois Mondes représentent également le Créateur, la Créature et la Création. Comme le dit Hermès le Trismégiste :

« Il ne peut exister de créateur sans création, ni de création sans créateur. Chacun d'eux est défini par sa fonction, et ne peut pas plus s'abstraire de l'autre que de lui-même. »

Les Trois Mondes