Découvrez le symbole de votre NOMbre
   
    F    H


image des nombres

Les Trois Personnes

Pater ~ Filius ~ Spitius Sanctus

La Doctrine Chrétienne de la Trinité se définit par l’existence des trois Personnes Divines. Le mot Personne vient du latin persona, «masque», «ce qui recouvre un objet», et signifie pour Annie Besant dans son Christianisme Ésotérique :

« le masque de l'Existence Unique, la manière dont Elle Se révèle sous une forme. Le Père est l'Origine et la Fin de tout; le Fils est double dans Sa nature. Il est le Verbe, ou la Sagesse. Le Saint-Esprit est l'Intelligence Créatrice qui, planant sur le chaos de la matière primordiale, la rend apte à servir à l'élaboration des formes. »

trinite

Le Père en tant que Créateur du temps, de l’espace et de l’énergie, est également le Maître de l’éternité, de l’immensité et de l’infinie puissance.

Le Fils en la personne de Jésus-Christ, est la Voie à travers laquelle on accède au Père. Il est la Vérité dans le Verbe ou Logos et représente la Vie spirituelle manifestée. Il est le trait d’union entre le Créateur et la Création.

Mais la Parole créatrice, le Verbe, désignent également le Saint-Esprit ou l’expression de la pensée organisatrice de Dieu en action dans le Monde et s’exerçant « sur la base des nombres et du rythme, ou comme il est dit dans le Livre de la Sagesse “avec nombre, poids et mesure”.

Papus, qui fut l’un des premiers traducteurs du Sepher Yetsirah en 1888, nous apprend dans son Traité Élémentaire de Sciences Occulte que dans la Kabbale :

« On appelle Père le principe divin qui agit sur la marche générale de l'Univers, Fils le principe en action dans l'Humanité, et Saint-Esprit le principe en action dans la Nature ».

L'arbre du Monde Divin

Imago Dei

arbre divin

L'arbre du Monde Divin

Pater ~ Filius ~ Spitius Sanctus

« Le maître de l'éternité est le premier Dieu,
le monde est le second, l'homme est le troisième. Dieu, créateur du monde et de tout ce qu'il contient, gouverne tout cet ensemble et le soumet au gouvernement de l'homme. Il doit vénérer le monde, qui en est l'image, et se souvenir que lui-même est la seconde image de Dieu; car Dieu a deux images, le monde et l'homme. »

Hermès le Trismégiste ~ traduction par Louis Ménard

«  Ce cep avait trois sarments. Quand il eut poussé, sa fleur se développa et ses grappes donnèrent des raisins mûrs. »

Genèse 40.10

Vous avez aimé cet article ?
Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email