Découvrez le symbole de votre NOMbre
   
    F    H


image des nombres

Les trois composants de l'univers

Imago Mundi

Comme le dit P.V. Piobb dans sa Clef Universelle des Sciences Secrètes :

« L'Univers est de l'espace dans le temps, et il baigne en un ensemble qui est l'énergie. Car l'univers se voit animé d'un infini mouvement. Il y a donc trois choses au monde : le temps, l'espace et l'énergie. »

L’astrophysique, avec la relativité, modifie la perception que nous avions de l’univers, de sa taille, de ses dimensions et de ses lois. Elle opère dans l’infiniment grand.

espace-temps

Depuis Einstein et sa célèbre formule E = mc2, nous savons que le temps est relatif, c’est-à-dire qu’il varie en fonction de l’observateur. Sur Terre le temps est défini par la rotation de la Terre par rapport au soleil. Celle-ci s’effectuant en 24 h, la journée a été “naturellement” séparée en deux : 12 h de jour et 12 h de nuit. 

Unification Espace-Temps.

Nous avons de l’espace une vision tri-dimensionnelle et du temps une représentation linéaire (passé, présent, futur) ou cyclique (saisons). La formule d’Einstein permet de traiter le temps et l’espace dans un même référentiel en décrivant une distance d en termes de temps : d = ct où t est le temps nécessaire à la vitesse de la lumière (c) pour parcourir une distance d.

Unification Matière-Énergie.

La physique des particules s’occupe du contenu de l’univers et opère dans l’infiniment petit au cœur de l’atome. Son objectif est de percer les secrets de la matière en perpétuelle évolution sous l’effet de forces qui semblent distinctes à première vue et auxquelles on a donné des noms différents au fil du temps et des découvertes scientifiques (lumière, électricité, électro-magnétisme, etc...).

La théorie quantique unifie les concepts de matière et d’énergie : c’est la matière elle-même qui crée sa propre énergie en dégageant un “champ énergétique” autour d’elle. Grâce à elle, nous savons maintenant que la matière, en particulier au niveau de l’infiniment petit, n’est plus de la matière, mais de l’énergie, des vibrations et que le résultat que prendra l’expérience est influencé et même déterminé par l’observateur.

arbre univers

L'arbre du Monde Naturel

La triple constitution de l'univers

L'arbre du Monde Naturel

Temps ~ Espace ~ Énergie

« L'Univers considéré comme un grand Tout animé, composé d'intelligence, d'âme et de corps, était appelé Pan au Phanès. L'homme, ou le microcosme était composé de même, mais d'une manière inverse, de corps, d'âme et d'intelligence; et chacune de ces trois parties était à son tour envisagée sous trois modifications, en sorte que le ternaire régnant dans le tout, régnait également dans la moindre de ses subdivisions. Chaque ternaire, depuis celui qui embrassait l'Immensité, jusqu'à celui qui constituait le plus faible individu, était, selon Pythagore, compris dans une Unité absolue ou relative, et formait ainsi, comme je l'ai déjà dit, le quaternaire ou la tétrade sacrée des pythagoriciens. »

Édouard Schuré ~ Les Grands Initiés 

Nature de l'énergie

Lux ~ Verbum ~ Vita

«  Cette double force agit par spirales de mouvements contraires qui ne se rencontrent jamais.
C'est le même mouvement que celui du Soleil qui attire et repousse sans cesse les astres de son système. Toute manifestation de la vie dans l'ordre moral comme dans l'ordre physique est produite par la tension extrême de ces deux forces. »

Papus ~ Traité Élémentaire de Sciences Occulte 
arbre énergie

L'arbre énergétique

La triple manisfestation du Saint-Esprit.

La grande unification

Le Continuum Temps-Énergie

Unification Temps-Énergie.

La théorie des supercordes tente l’unification finale. Elle vise à unir le Haut et le Bas, à réunir le continuum espace-temps et le continuum matière-énergie, le contenant et le contenu. Cette théorie décrit l’univers comme composé de cordes en constante vibration selon leur tension.

Cette vision fait penser à la musique des sphères de Pythagore ou encore à la notion de “lignes d’ondes” des aborigènes d’Australie qui décrivent l’univers comme un maillage de lignes d’énergies qui s’entrecroisent formant ainsi la réalité.

Selon la longueur d'onde de cette vibration, la corde apparaitrait sous la forme de telle ou telle particule dans le monde de la matière.

Le Temps est symbolisé par la Lumière qui préside au rythme du jour et de la nuit.

L’Espace est limité par les trois dimensions du cube.

L’Énergie prend sa source dans la Matière : minérale (atome), végétale (la graine) et animale (cellule).

hermes

La Matière occupe un certain Espace. La géométrie est la science de l’espace et de l’étendue, ce qui fait dire à Martin Etchegoyen dans De l’Unité que « l’étendue est l’essence même de la matière. Sans étendue qui comprend nécessairement dans sa notion les trois dimensions géométriques, « la matière est un être insaisissable, absolument incompréhensible susceptible d’augmentation ou de diminution ». C’est notre vision de l’étendue en 3D qui nous donne une idée ce qu’est la matière à travers la forme qu’elle prend et qui nous renseigne en premier.

Enfin pour qu’il y ait Énergie, il faut qu’une force s’exerce, qu’un mouvement naisse.

Tout mouvement implique une direction dans l’espace et une progression dans le temps.

Il est impossible de concevoir le mouvement sans les idées de vitesse et le temps.

Le Temps c'est de l'Énergie.

L'Énergie représente la triple expression d’une seule et unique force ternaire basée sur :
- un principe actif, centrifuge, émissif, positif;
- un principe neutre, équilibré;
- un principe négatif, centripète, réceptif, négatif.

Vous avez aimé cet article ?
Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email