F    H


image des nombres

La Croix à 6 branches


La croix à 6 branches marque l’évolution en 3D de la croix à 4 branches. Elle vient ajouter un axe vertical, symbolisant la hauteur, aux 4 rayons obliques associés au 4 points cardinaux et figurant le plan en 2D.

En reliant les points de contact avec la circonférence, on obtient la figure bien connue de l’hexagone ou de l’hexagramme (Cf à droite).

La rouelle à 6 rayons correspond au chrisme, ou monogramme du Christ, en transformant ses rayons en I et X ou P.

Le chiffre six dévoile la Voie des Voies, associé au choix et à l’équilibre, la Voie de l’Influence médiatrice qui amène l’indécision à s’équilibrer. Il exprime la Saveur du Verbe, fondant l’expérience de la sensibilité, par l’appétence, la beauté et l’équilibre harmonieux.

Ainsi, le symbolisme de la croix permet de comprendre le mouvement dialectique qui intègre la relation au monde « horizontal » et l’intériorise dans une « verticalité »; comme le dit le mystérieux et éblouissant initiateur des Dialogues avec l’Ange 5 : « Ne pas élever ! Ni entraîner vers le bas – Mais relier ! »

Vous avez aimé cet article ?
Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email

Quod est inferius est sicut ...

nombre 6 trois mondes

L'Hexagone

Symbole du Verbe manifesté

Propriétés

  • Famille des nombres figurés :
    • nombres triangulaires (1, 3, 6, 10, ...)
    • suite hexagonale (1, 6, 12, 18, ...)
    • nombres hypertétraédriques de 5D (1, 6, 21, 56, ...)
  • Figure mère : triangle et cercle
  • Polygone du cercle de 360° : oui
    • Nom du polygone : hexagone
    • Angle : 60°
  • Opérations théosophiques :
    • Addition Théosophique : AT 6 = 1 + 2 + ... + 6 = 21
    • Valeur secrète : VS 6 = 21 = 2 + 1 = 3 

Emplacement

  • Le nombre 6 symbolise le reflet du Monde Naturel dans Monde Humain.
  • Associé à l'Attribut Naturel chez l'Homme : le Corps.
  • En relation avec le nombre 4, l'Esprit et le nombre 5, l'Âme.
  • En relation avec le nombre 3, le Saint-Esprit et le nombre 9, l'Énergie.
nombre 6

Formes géométriques

hexagramme

L'hexagramme

Version étoilée de l’hexagone. Symbole du Macrocosme.

octaedre

L'octaèdre

Un des 5 solides de Platon. Symbole de l’air. Composé de 6 sommets et 8 faces.

tetrastar

L'étoile tétraédrique

Évolution en 5D de l’hyper tétraèdre de 4D à travers les nombres Tetra Star

L'hexagone


Le Timée, écrit par Platon vers 357 av J.C., s’intéresse à la structure de l’univers en décrivant comment s’est formée l’Âme du Monde. Platon nous parle d’une substance intermédiaire qui participe à la fois de la suite des doubles et de la suite des triples, mais nous laisse la calculer.

« Voici de quels éléments et de quelle manière il la composa. Avec la substance indivisible et toujours la même et avec la substance divisible qui naît dans les corps, il forma, en combinant les deux, une troisième espèce de substance intermédiaire, laquelle participe à la fois de la nature du Même et de celle de l’Autre, et il la plaça en conséquence au milieu de la substance indivisible et de la substance corporelle divisible. » — Platon ~ Le Timée

L’Âme du Monde, située au centre du cosmos, est composée selon la célèbre Tetractys de raison 2 (1, 2, 4 et 8), la substance divisible, et de raison 3 (1, 3, 9 et 27), la substance indivisible. Enfin la substance intermédiaire est composée par la série hexagonale : 1, 6, 12, 18 etc correspondent aux nombres hexagonaux de première dimension. Elle sert de grille de construction à l’ensemble des nombres du Monde Naturel.

L’idée platonicienne d'une âme du monde, ayant pour corollaire la conception du corps humain comme univers miniature animé par sa propre âme serait l'origine de cette théorie de l'homme-microcosme qui ne voyait pas de coupure entre le corps de l'homme et le reste de la création : le microcosme était une réduction du tout. Ainsi l'Homme est né des 4 éléments.

Le côté de l’hexagone est égal au rayon et il est possible d'y inscrire deux triangles équilatéraux.

L'hexagramme


Le double triangle équilatéral : - le triangle inférieur, avec sa pointe en bas, est le symbole de Vishnou, le Dieu du Principe Humide et de l'Eau, - le triangle avec la pointe en haut, est Shiva, le Principe du Feu, symbolisé par la triple flamme qu'il tient dans sa main. Pythagore le considérait comme le symbole de la création, les Egyptiens comme celui de l'union du feu et de l'eau (ou de la génération), les Esséniens voyaient en lui le Sceau de Salomon, et les Juifs, le Bouclier de David, etc L’Hexagramme doté de 6 sommets est «l’ombre» en 2D de l’Étoile tétraédrique de 5D ou Mer-Ka-Ba (signifiant « chariot » en hébreu), considérée par certains comme un véhicule inter-dimensionnel (en hébreu, le mot Mer-Ka-Vah signifie « chariot ») qui nous aiderait à retourner à la source de notre être. Le sceau résulte de l'intersection de deux triangles inversés formant une étoile à six branches. Les deux triangles entrelacés constituent une représentation parfaite de l'analogie entre ce qui est en haut et ce qui est en bas, le Ciel et la Terre, les mondes divin et humain. Ce symbole est lié à la Nature, ou Macrocosme, qui agit par deux courants de force, électrique et magnétique, qui peuvent favoriser l’évolution ou la contrarier.

Symbolisme

Le Macrocosme, la suite hexagonale et loi d’analogie

  • L’Astrologue : les 6 planètes gravitant autour du Soleil
  • L’Initié : l’hexagramme ou Macrocosme
  • Le Magicien : le Sceau de Salomon
  • L’Égyptien : la 1ère couronne de la Fleur de Vie
  • Le Religieux : les 6 jours de la création, la croix à 6 branches
  • L’Alchimiste : les hexagrammes du Yi King
  • Le Scientifique : la structure hexagonale universelle